Visite de courtoisie de l’Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE)

Le 16 octobre 2015, la directrice générale adjointe de l’Organisation Internationale des Epizooties (OIE) , Dr Monique ELOIT, et le représentant sous régional de l’OIE pour l’Afrique australe , Dr Moetapele Letshwenyo, ont rendu visite à l’Ambassadeur, SE Mme Anne de la Blache.

L’installation à Gaborone de la Représentation sous régionale de l’OIE pour l’Afrique australe (RSR AA) date de 2006. Elle répond au souci de mettre en œuvre le mandat de l’OIE dans les quinze pays membres de la SADC. Cette représentation sous régionale constitue une plate-forme clé pour le suivi et l’amélioration de la santé animale dans la région.

PNG

La possibilité de mettre à disposition de ce bureau de Gaborone un assistant technique a été également discutée. Cette mise à disposition aiderait l’OIE à mener à bien sa mission dans la région, notamment dans des secteurs où l’organisation a une forte expertise, comme la fièvre porcine, la rage ou la peste des petits ruminants ».

Les conséquences du changement climatique dans la région SADC sont également des problématiques à suivre avec attention, qu’il s’agisse de l’élevage ou de la propagation des maladies animales.

Cette rencontre a été l’occasion pour l’OIE de remercier le gouvernement français pour son engagement en faveur de l’organisation. L’octroi de financement et la mise à disposition d’experts techniques ont grandement facilité la mission de l’OIE.

Comme le soulignait récemment le directeur général de l’OIE, le Dr Bernard Vallat :
« dans un monde où les déplacements de personnes, d’animaux et de produits d’origine animale vont en s’intensifiant, la prise de conscience de l’interdépendance entre santé humaine et santé animale est impérative ».

Dernière modification : 01/12/2015

Haut de page