Session plenière de l’Assemblée des Français de l’Etranger

L’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE), dont les membres élus représentent plus de deux millions de français établis hors de France, s’est réunie du 5 au 12 septembre 2009 à Paris pour des travaux en commissions, ainsi qu’en séance plenière.

A cette occasion, Bernard Kouchner a évoqué, devant l’Assemblée dont il est le président, plusieurs sujets d’importance pour l’AFE et pour l’ensemble de nos compatriotes, établis hors de France :

-  La sécurité : après avoir dréssé un premier bilan, satisfaisant, de l’activité du centre de crise du ministère des Affaires Etrangères et Européennes, Bernard Kouchner a évoqué plus particulièrement le dispositif mis en place pour faire face à une pandémie de grippe A ainsi que la création prochaine d’un portail internet permettant de communiquer avec les Français de passage dans les zones de crise et de leur fournir une aide en cas d’urgence. Les incidents récemment survenus à Port Gentil, et plus généralement la situation au Gabon, ont également été évoqués.

-  La scolarisation des enfants : dans un contexte de progression soutenue des effectifs scolarisés dans les quelques 450 établissements français à l’étranger, Bernard Kouchner a insisté sur la forte augmentation des crédits consacrés à l’aide à la scolarisation (de 47 millions d’euros en 2007 à 127 millions en 2011).

-  La solidarité : le ministre a rappelé toute l’importance des moyens consacrés à l’action sociale en faveur des Français de l’étranger et la spécificité française en la matière. Dans le contexte de la construction européenne et du principe de non-discrimination en matière d’action sociale, il a rappelé que nos ambassades veilleraient à ce que nos compatriotes résidant dans les pays de l’UE, puissent accéder pleinement aux mécanismes de protection sociale de leur pays de résidence.

-  L’emploi : après avoir évoqué le cas de certains pays de l’Union Européenne, où nos compatriotes seront pris en charge par les systèmes nationaux d’aide à l’emploi, Bernard Kouchner a rappelé que, partout ailleurs, l’effort en terme de bourse d’emplois et d’action de formation professionnelle serait poursuivi.

Bernard Kouchner a, par ailleurs, évoqué la modernisation des services rendus aux Français de l’étranger : adaptation du réseau des consulats aux progrès de la citoyenneté européenne, recherche d’une plus grande souplesse, développement de synergies au niveau régional, adaptation de l’organisation de la Direction des Français de l’Etranger du ministère des Affaires Etrangères et Européennes, etc.

Dernière modification : 22/09/2009

Haut de page