Réception du 14 juillet 2018

Réception du 14 juillet 2018

L’ambassadeur de France au Botswana a offert une réception à la résidence de France le samedi 14 juillet 2018 afin de célébrer la fête nationale.

L’évènement a permis de rassembler la communauté française, des membres du gouvernement, de l’assemblée nationale botswanaise, des acteurs de la promotion du français au Botswana, des représentants de la SADC, des membres des communautés d’affaires et du corps diplomatique autour d’un cocktail constitué de produits phares de la gastronomie française.

L’ambassadeur Pierre Voillery a félicité le Botswana pour l’exemplaire transition politique qui s’est déroulée le 1er avril dernier. Il a également félicité Mr. Mokgweetsi Masisi, devenu à cette occasion le 5ème président de la république du Botswana.

Il a rappelé le lien spécial qui unit la France et le Botswana, et fait part de sa détermination à renforcer les relations bilatérales.

Dans ce cadre, il a évoqué les visites de haut niveau qui ont déjà eu lieu cette année entre les deux pays, particulièrement celle du ministre botswanais de la Défense, de la justice et de la sécurité à Paris, et celle du sénateur Olivier Cadic à Gaborone.

Sur le plan économique, il a affirmé que les relations ne cessaient de croître et qu’il rencontrait fréquemment des représentants d’entreprises françaises intéressées par le Botswana.

Au sujet des échanges culturels et linguistiques, l’ambassadeur a indiqué que la présence de la troupe traditionnelle KGABOSERETO à la 38ème édition du Festival de Montignac était un exemple concret de notre coopération dans ce domaine. Il a rappelé que l’Alliance Française de Gaborone travaillait avec dévouement au développement des échanges culturels et à l’amélioration de l’apprentissage et de l’enseignement du français au Botswana.

En réponse, le ministre botswanais des Affaires présidentielles, de la gouvernance, et de l’administration publique, M. Nonofo Molefhi, a remercié le gouvernement français pour le soutien dont il a toujours fait montre à travers son ambassade au Botswana. Selon lui, le Botswana devrait s’inspirer de l’expérience française, première destination touristique mondiale, afin de développer ce secteur et de diversifier son économie.

Mr. Nonofo Molefhi a par la suite cité le Botswana Vaccine Institute, créé il y a 40 ans et qui est aujourd’hui un acteur majeur de la vaccination du bétail dans toute l’Afrique, comme une parfaite illustration de la collaboration entre nos deux pays.

Dernière mise à jour le : 19 juillet 2018
Retour en haut