Promotion de la langue française au Botswana

La France et le Botswana sont engagés à promouvoir l’enseignement de la langue française au Botswana. Le Ministère botswanais de l’Education de base est déterminé à améliorer et à renforcer l’enseignement du français dans les écoles publiques. Le français demeure la seule langue étrangère enseignée dans les écoles publiques botswanaises par 93 professeurs dans 44 établissements. Des établissements privés proposent également des cours de français pour leurs élèves.

Un protocole d’entente a été signé entre la France et le Botswana en 2008, contenant un volet éducation et promotion du français. Il a été revu en 2015 afin d’identifier des pistes d’amélioration de l’enseignement du français dans les écoles. Sur la base de cette coopération, l’ambassade de France au Botswana, l’Alliance française de Gaborone, le Ministère botswanais de l’Education primaire, ainsi que l’ensemble des acteurs locaux de l’enseignement du français œuvrent avec dynamisme à la promotion de la langue française au Botswana et à l’amélioration de son enseignement.

Pour preuve, l’Alliance française de Gaborone a organisé en août 2017, en partenariat avec l’Université du Botswana (UB) et l’association des professeurs de français au Botswana (FTAB), deux journées de réflexion sur l’enseignement du français au Botswana en présence de tous les acteurs du secteur éducatif. Ce séminaire a accueilli une cinquantaine de personnes et s’est articulé autour d’interventions de professionnels du secteur.

L’Alliance française de Gaborone est l’institution de référence pour l’enseignement du français au Botswana. Elle dispense des cours de français pour les particuliers (enfants et adultes), pour les membres d’organisations régionales (SADC), et pour le personnel de certaines administrations botswanaises (Département de police, Forces de défense botswanaises etc).

Dernière modification : 19/09/2017

Haut de page