La résidence de France accueille la cérémonie de clôture d’un séminaire sur l’enseignement du français

La cérémonie de clôture du séminaire autour de l’enseignement du français au Botswana a eu lieu à la Résidence de France le vendredi 11 août 2017. Le séminaire, qui a permis de réunir les parties prenantes de l’enseignement du français au Botswana, était organisé par l’Association des professeurs de français au Botswana, en collaboration avec l’Université du Botswana, l’Alliance française de Gaborone, et l’Ambassade de France au Botswana. Il a permis de débattre et d’approfondir la réflexion au sujet de l’enseignement et de la promotion de la langue française au Botswana, à travers de nombreux ateliers de travail et conférences.

Le français s’est progressivement développé comme une langue étrangère dans le système éducatif botswanais. Plus de quarante écoles offrent aujourd’hui la possibilité à leurs élèves d’apprendre le français. Le Botswana compte par ailleurs une centaine de professeurs de français répartis dans les secteurs publics et privés.

L’Ambassadeur de France au Botswana, S.E M. Pierre Voillery, a insisté sur la nécessité de coordonner les actions entre les différents acteurs impliqués dans l’enseignement du français au Botswana. La réussite de ce séminaire, et l’enthousiasme qui s’en dégage, prouvent qu’il existe une volonté collective de donner un nouvel élan à l’enseignement de notre langue au Botswana.

Présente à la réception, la ministre de l’éducation de base, Mme Unity Dow, a salué cette initiative. Elle a souhaité que les bonnes relations politiques entre la France et le Botswana puissent servir de support à un accroissement de la coopération bilatérale dans le domaine de l’éducation, notamment via le développement de projets novateurs permettant de renforcer l’enseignement du français au Botswana.

Dernière modification : 14/08/2017

Haut de page