Des relations bilatérales positives

La France et le Botswana entretiennent de bonnes relations bilatérales, qui sont favorisées notamment par des prises de position voisines sur les grands problèmes contemporains, ainsi que, du côté français, par une appréciation très positive des résultats atteints par le Botswana en matière de bonne gouvernance et de développement. Ces relations ont pris une nouvelle envergure suite à la nomination en juillet 2001 d’un Ambassadeur résident à Gaborone, également représentant spécial de la France auprès de la SADC depuis janvier 2002.

Les visites officielles, à tous les niveaux, se sont multipliées ces dernières années. En juin 2015, le Président Khama a effectué une visite d’Etat en France. Deux mois plus tard, Ségolène Royal, alors ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, s’est déplacée au Botswana pour préparer la COP 21. Plus récemment, une délégation du groupe d’amitié France-Afrique Australe du Sénat a été reçue au Botswana. Ces différentes visites sont à la fois le témoin et le moteur des excellentes relations politiques entre la France et le Botswana.

Dernière modification : 19/09/2017

Haut de page