Climate Diplomacy Day au Botswana

En décembre prochain, les 195 pays membres de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) se réuniront à Paris pour la 21ème Conférence des Parties (COP21). La COP21 aura pour but de trouver un accord légalement contraignant sur les émissions de gaz à effet de serre (GHS) afin de maintenir le réchauffement planétaire sous les 2°C d’ici la fin du siècle.

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne, du Royaume-Uni et de l’Union Européenne ont rencontré les représentants de la presse à l’occasion d’un petit déjeuner afin de sensibiliser la population du Botswana aux enjeux de la COP 21.

JPEG

L’Union Européenne produit environ 10% des émissions mondiales de GHS. En 2014, les dirigeants de l’Union ont adopté la « Feuille de route pour le Climat et l’Energie pour 2030 ». Elle fixe comme objectif 40% de réduction des émissions domestiques de GHS en 2030 par rapport à 1990. La part des énergies renouvelables devra atteindre 27% de la production. Sur le long terme, l’UE s’engage pour 2050 à une réduction de 80 à 95% de ses émissions par rapport à 1990.

Pour rappel : Selon le panel intergouvernemental sur le changement climatique, en 2012, la température moyenne mondiale était 0.85°C plus élevée qu’en 1880 et chacune des trois dernières décennies a été plus chaude que toutes celles enregistrées depuis le début des mesures en 1850. Aujourd’hui, la concentration atmosphérique de dioxyde de carbone est à son plus haut niveau depuis 800 000 ans.

cop21.gouv.fr - @COP21 COP21 #Paris2015

JPEG

Dernière modification : 17/06/2015

Haut de page