10ème Séminaire thématique d’intégration régionale « La traite des personnes en Afrique Australe : défis régionaux et réponses nationales » [en]

Dans le cadre de sa coopération avec la SADC l’Ambassade de France au Botswana, Représentation spéciale auprès de la SADC, organise depuis 2009 des séminaires de haut niveau sur des thématiques d’intégration régionale. La 10ème édition, organisée en collaboration avec le Secrétariat de la SADC, et avec le soutien de la Sir Ketumile Masire Foundation, l’OIM, l’ONUDC, et la University of Botswana Foundation , s’est tenue le 2 décembre 2013 et a abordé la question de « La traite de personnes en Afrique Australe : défis régionaux et réponses nationales ».

Outre des experts venus de diverses organisations régionales et internationales (SADC, IOM, UNODC, UNICEF, Interpol), du gouvernement du Botswana, d’organisations de la société civile, et d’universités (Afrique du Sud et Botswana), le séminaire a été ouvert par S.E. Anne de la Blache, Ambassadeur de France au Botswana/Représentant Spécial auprès de la SADC et par S.E. Sir Ketumile Masire, Ancien Président du Botswana, et Patron de la Sir Ketumile Masire Foundatoin.

L’objectif de ce séminaire était de transmettre des informations générales sur le trafic d’êtres humains ainsi que sur les instruments internationaux, régionaux et nationaux pour le combattre. Par ailleurs, il s’agissait d’encourager le dialogue et la coopération entre les différents acteurs engagés dans la lutte contre le trafic de personnes : représentants des gouvernements, de la SADC, organisations internationales et organisations de la société civile. Enfin l’objectif était également de sensibiliser les différents participants à ce problème qui demeure largement méconnu.

Après une cérémonie d’ouverture officielle qui a permis de replacer le séminaire dans son contexte et de rappeler les grandes problématiques globales et régionales du trafic d’êtres humains, le séminaire s’est organisé autour de trois grands axes : tendances mondiales et réponses régionales au trafic d’êtres humains, protection des victimes du trafic d’êtres humains, et trafic d’êtres humains au Botswana. Une session de dialogue avec des jeunes (jeunes étudiants, jeunes professionnels, membres de la société civile) a par ailleurs eu lieu dans la soirée. Les présentations et discussions ont suscité un fort intérêt des différents participants.

Dernière modification : 10/12/2013

Haut de page